le spectre imprimé        de  l'Absolu      subsistera   à jamais  (( mon amour ))  sous nos paupières     insoumises

la nuit qui nous cloisonne de son immensité 

la nuit qui nous ligote à l’écho des choses et des cris  

la nuit qui nous cueille la sueur avant qu’elle ne perle

la nuit qui nous déborde

la nuit qui nous convoque 

la nuit qui nous rugit au-dedans

la nuit qui nous éteint aux détails

TÈDÉBA, un poème sonore à faire jouer : ici 

This is for the flesh

This is for the instincts 

for the wildness forgotten in a bottom drawer (...) 

              Le jour où je n’écrirai plus

             Le jour où je ne t’aimerai plus

                           Je me demande si c’est pareil

             Le jour où je n’aurai plus sommeil

DAVI.png
La_forêt_réversible.JPG

Idée de collaboration ?

 

Envie d'en savoir DAVANTAGE sur mes créations ET LES INSTALLATIONS DISPONIBLES ?

 

 de DECOUVRIR plus de textes ? 

DE PARTICIPER AU FRONT DE LIBERATION DU POEME?

Ecrivez-moi !

Neta Jorge.jpg